Rechercher

Poison

Paroles subtiles et gestes malsains,
Petit corps fébrile sans aucun lendemain.

Perfide malignité qui enchaîne son corps,
Décharné, il s'élance sans plus aucun remord.

Dévastant chaque parcelle de ce corps si fragile,
Il triomphe tel un roi dans une guerre civile.

Son nom qui résonne comme un jour fatidique,
Terrorise son hôte de manière lubrique.

Il caresse doucement les organes et les tue,
Il emporte vaillamment les combats si ardus.

Il coule dans les veines, il s'y rend par hasard,
Dans ces belles âmes malades au teint si blafard.

Poème publié le 15/05/2012 à 11h40.
Thèmes : Combat, Douleur, Maladie

Rappel : Ce contenu est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans le consentement de l'auteur.
Dernière visite le 01/07/2012 à 17h37

Dernière visite le 01/07/2012 à 17h37 Madangelina Dernière visite le 01/07/2012 à 17h37 - Voir ses poèmes
 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Attribuer une note
Note 1Note 2Note 3Note 4Note 5
Moyenne (6 votes)
Note 1Note 2Note 3Note 4Note 5

Commentaires

Avatar de madangelina

Par madangelina le 25/05/2012 à 12h27
Ce petit bout de toi qui me donne l'impression d'ê

Merci Fanelise et misslaura

Avatar de misslaura60

Par misslaura60 le 19/05/2012 à 10h23
How could you be so heartless ?

J'adore, un grand bravo pour le fond mais aussi la mise en forme !

Avatar de fanelise

Par fanelise le 17/05/2012 à 15h14
Seule

C'est superbe. Vraiment magnifique!

Avatar de kurtana45

Par kurtana45 le 16/05/2012 à 17h14
Surmonter l'insurmontable...

Bien écrit

Avatar de madangelina

Par madangelina le 16/05/2012 à 13h48
Ce petit bout de toi qui me donne l'impression d'ê

Merci Emilie =)

Avatar de emilie067

Par emilie067 le 16/05/2012 à 12h42
Mes livres : http://www.edilivre.com/je-ne-veux-pa

joli !

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire, inscrivez-vous gratuitement !