Rechercher

Tonton

Se retrouver seule du jour au lendemain,
La foudre du destin,
Peut d'un seul coup tout bousculer,
Et rendre à jamais nos vies changées.

"Seul le temps apaisera tes blessures".
Mais pour moi, plus le temps passe,
Plus je ressens le manque de cette absence dont je trépasse.
Jamais je n'aurais cru que ces epreuves soient si dures.

Je voudrais trouver le coupable,
Jeter mon dévolu, ma colère, mais j'en suis incapable.
Son coeur a cessé de battre, son âme maintenant envolée,
Il peut donc être en paix et infiniment se reposer.

On peut croire que nos vies sont programmées,
Par une infinie puissance,
Qui je pense,
Peut décider qui doit partir ou rester.

C'est à toi que je veux l'adresser,
Aucuns courriers ne pourront être envoyés.
Mais j'espère que la seule puissance de mes pensées et du profond amour que je te porte,
Pourront t'envoyer ces mots après avoir sonné à ta porte.

Poème publié le 11/09/2008 à 11h20.
Thèmes : Amour, Destin, Foudre, Partir, Pleurer

Rappel : Ce contenu est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans le consentement de l'auteur.
Dernière visite le 21/10/2012 à 12h21

Dernière visite le 21/10/2012 à 12h21 Didi7754 Dernière visite le 21/10/2012 à 12h21 - Voir ses poèmes
 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Attribuer une note
Note 1Note 2Note 3Note 4Note 5
Moyenne (1 vote)
Note 1Note 2Note 3Note 4Note 5

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à en rédiger un !

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire, inscrivez-vous gratuitement !